Interview croisée des 2 Co-Présidents Franck Mallet et Pierre Jean Seyt

Interview croisée des 2 Co-Présidents Franck Mallet et Pierre Jean Seyt
Bonjour à tous les 2, en ce début d’année 2022, comment va l’USS FOOTBALL ?     
           
FM : Bonjour et avant toute chose, même si l'année est déjà bien entamée, avec Pierre-Jean et au nom des membres du Bureau Directeur et du Conseil d’Administration de l’USS FOOTBALL, nous souhaitons à tous les supporters, partenaires, bénévoles, journalistes et tous ceux qui nous suivent en direct ou sur les réseaux sociaux une belle et heureuse année 2022, et pour tous les licenciés du club nous présentons des vœux d’optimisme et de sérénité.
Pour répondre à cette 1ère question, l’USS FOOTBALL va plutôt bien. Nous évitons le « coup d’œil dans le rétroviseur », ce n’est pas notre philosophie.
A ce jour, 350 licenciés pratiquent leur sport tous les week-end avec beaucoup d’envie, de sérieux, d’engouement et de passion même si la crise sanitaire est malheureusement encore bien présente. Je note un effectif important au niveau des jeunes et une structure en place avec des éducateurs diplômés dans chaque catégorie. Au niveau des compétitions, nos filles et nos garçons défendent les couleurs du maillot « Orange et Noir » sur les terrains Auvergnats avec panache et souvent avec réussite. 

PJS : Bonjour à tous, effectivement le club va bien. Bien sûr tout n’est pas rose mais c’est la vie de chaque association.
Comme l’a dit Franck nous avons quasiment retrouver notre nombre de licenciés « avant Covid », avec une mention très bien pour les féminines, nous avons une équipe d’entraineurs et d’éducateurs de grande qualité à tous niveaux du club, nous sommes ressortis de cette période avec une trésorerie très renforcée (comme indiqué à l’assemblée financière) et nous pensons que la période qui s’avance va nous permettre de pouvoir mettre en place nos traditionnelles festivités (quine, Fête de la bière, tournoi des jeunes). Donc oui l’USS va bien.
 
Le club a pris des décisions à l’intersaison, pouvez-vous nous en dire un peu plus ?
 
FM : Effectivement, des décisions importantes ont dû être prises. Lors de notre dernière AG qui a eu lieu au mois de Juin 2021, nous avons proposé un projet ambitieux qui s’articulait sur l’apport de compétences professionnelles extérieures. Force est de constater, après seulement quelques semaines de collaboration, que ce schéma pouvait causer sur du long terme plus de difficultés que de réussites. Alors oui ! Nous avons pris nos responsabilités, en concertation, et nous avons décidé de réorienter le projet sportif du club.
 
PJS : Comme toujours les projets reposent sur des hommes et leur volonté de les réaliser. Mais quand ça n’avance pas ensemble dans la même direction ou que la route n’est pas la bonne il faut savoir reculer, perdre un peu de temps, pour mieux repartir.
C’est ce qui a était fait pour le bien de tout le club.
 
Quelle organisation a été mise en place et comment percevez-vous cette fin de saison ?
 
FM : Au niveau de l’organisation, nous avons décidé de remettre au 1er plan ce qui a toujours été une force au sein du club : sa base, en confiant à Julien ROUSSET le management de l’équipe 1, épaulé par Maxime SAINT-LEGER et Samuel VIZADE. Au niveau sportif, j’ai énormément confiance en nos joueuses et nos joueurs, confiance également en nos différents staffs qui font un travail remarquable, avec un engagement total. Au niveau du système de décisions et ce jusquà l'AG du mois de juin,  nous avons délégué avec leur accord à Vincent REGIMBAL et Pascal COMBE notre représentation mais aussi la possibilité en concertation de valider des décisions et/ou de faire des remarques s'il le faut... L’USS est un club qui a tout pour réussir et qui mérite de réussir.
Donc pour la fin de saison, je n’ai pas inquiétude, les objectifs pour toutes nos équipes sont bien entendus de finir les mieux classées dans leur championnat respectif, sans pression particulière mais avec beaucoup de détermination, de réussir collectivement et individuellement et de prendre du plaisir, énormément de plaisir.
Je dois reconnaitre que l’équipe R1 masculine a été la plus impactée et perturbée par tout « ce remu ménage » et je le regrette vivement parce qu’elle est, de par son niveau sportif et de par son histoire, la locomotive du club.

PJS : L’objectif est de ramener beaucoup de sérénité au sein du club, car tout est en place pour avoir un club performant et de continuer à avancer à tous les niveaux.
C’est pour moi déjà un but atteint. On voit déjà l’engagement et l’abnégation de Julien et son équipe porter ses fruits, maintenant il faut se concentrer sur le travail, garder la passion et les résultats seront au rendez-vous en fin de saison

Nous avons abordé le court terme, quels sont vos projets pour le moyen terme ?
 
FMJ’ai toujours évoqué la notion de cycle. Cette notion, à mon sens, existe à tous les niveaux qu’ils soient associatifs ou professionnels. Pour ma part, je suis au bout d’un cycle et je pense qu’un nouveau souffle doit être donné à l’association, une nouvelle vision, de nouveaux projets. J’ai beaucoup échangé à ce sujet avec les membres du Bureau Directeur auxquels j’ai clairement annoncé mon souhait de ne plus exercer la fonction de Président la saison prochaine.
En toute sincérité et après 5 années passées avec la fonction de Président du club, j’ai pris énormément de plaisir !  Il est temps de passer le relais, en espérant ne pas avoir fait « l’année de trop »
Dans tous les cas, je peux vous dire que notre bilan est très positif, nous y reviendrons dessus en temps voulu.
Aujourd’hui, l’important est de préparer l’avenir et de passer le relais en toute sérénité et dans les meilleurs conditions possibles .

PJS : Je partage complétement l’avis de Franck (des heures et des heures à en discuter…). Oui je crois à la notion de cycle, plus ou moins long, et encore plus dans le milieu associatif.
Et des événements extérieurs peuvent venir modifier la durée de ces cycles. La vie professionnelle de Franck a pris un virage important il y a quelques mois, et ma vie professionnelle va aussi connaitre une forte accélération dans les jours - semaines - qui arrivent.
C’est pourquoi le temps est venu pour nous et pour une grande majorité du bureau directeur de passer le relais.
Nous avons passé ensemble 5 magnifiques années, avec quelques bas bien sûr mais tellement de bons moments.
 
Nous ferons le bilan de ces 5 ans en temps voulu, mais nous avions le désir de faire cette annonce assez tôt dans la saison pour laisser le temps aux personnes qui seront intéressées de se préparer, d’assurer avec eux une transition intelligente pour que le club en ressorte toujours plus fort.
 
Un dernier mot ?
 
FM : Je suis d’une nature optimiste et notre club a « presque » tout pour réussir. Nous devons continuer à être ambitieux, à vouloir jouer à des niveaux supérieurs, à vouloir placer nos équipes en tête de chaque classement, à vouloir remporter des matchs, à gagner des coupes, on ne doit pas s’excuser d’être ambitieux! mais pour y arriver le club doit être soutenu davantage localement si nous voulons continuer à exister d’un point de vue sportif. Pourquoi ?
L’accession au niveau national nous a montré l’extrême décalage que nous avons quand nous nous confrontons aux clubs du « Rhône-Alpes ». Un décalage démographique, économique et qui impacte malheureusement les résultats et les classements des clubs Auvergnats de National 3 chaque année.  Mais ça ne doit pas être une fatalité ! Bien entendu le club doit continuer à miser sur la formation comme il le fait chaque année, mais pas que… Pour ma part, je suis tellement attaché au club que je continuerai à contribuer à son développement, mais comme je l’ai expliqué auparavant, dans un autre rôle que celui de Président…. Merci pour cet échange.

PJS : Il faut que tout le monde comprenne le rôle qu’apporte socialement et économiquement notre sport (le plus populaire en France), et l’USS en particulier à notre ville, à notre territoire.
Le club peut et doit toujours viser haut dans sa formation et post-formation, proposer performance et loisirs, avoir des personnes diplômées et des installations de qualités, mais rien ne se fera sans un accompagnement et un soutien fort des pouvoirs publics.
Pour finir j’ai toujours été un licencié de l’USS et ça ne changera pas, donc je continuerais à être dans le club en prenant ma licence de dirigeant et de vétéran et je serais là pour aider.
Mais en attendant compter sur nous pour faire le maximum pendant cette 2ème partie de saison avec toujours notre dose d’optimisme et de bonne humeur !
Forza USS


 © Copyright USS Football 2014/2021
Mentions Légales